FRANCOPHONIA

'Berlin en Seine ' les exquises prolongations

AFFICHE BERLIN EN SEINE

Sur la suggestion d'un artiste et à l'occasion d'un court séjour parisien, nous sommes allées voir Isabelle Serrand et Wolfgang Pissors dans Cabaret Siméon en avril dernier. C'était décalé, exquis, on avait envie de prolonger ce moment partagé. Et l'intimité du Théâtre Essaïon s'y prêtait. Nos deux artistes prolongent un autre spectacle du 1er au 29 juin dans le même lieu  : 'Berlin en Seine' revisite le répertoire de Brecht, Kurt Weill, Kosma, Prévert, Eisler, nous faisant voyager de la France à l'Allemagne et vice versa. Et cela, ironie ou pas, dans le sillage des élections européennes. Ne boudons pas notre plaisir : Wolfgang au chant habite les chansons et Isabelle au piano révèle des dons de comédienne. A ne pas rater !


'Ma chanson de Roland' ou le chant d'Ariane Dubillard à la Vie

 

14716275_10202391258858283_2563883223854428552_n

Ne vous y trompez pas. Quand elle évoque son père Roland Dubillard, Ariane Dubillard parle d'elle dans un mélange de théâtre et de chant : ses peurs, ses joies, ses souvenirs, de l'enfance, de l'adolescence, de ses multiples vies. 'Ma Chanson de Roland' est une ode à la vie dans ce qu'il y a de plus foisonnant. Du 28 mai au 16 juin, la comédienne joue les prolongations, accompagnée par Sébastien Debard à l'accordéon au Théâtre des Déchargeurs.

https://www.facebook.com/arianedubillardpagepro/

MA CHANSON DE ROLAND

 

 

Posté par CDM75 à 18:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

7 mai : dernière date de Bertrand Ferrier à la Comédie Dalayrac : les un(e)s et les autres

44 - Affiche

Bertrand Ferrier chante " Hannah Elisabeth Bethel"

Les un(e)s l'adorent pour son style rentre-dans-le-mur, humour vache, un brin obscène, ses envolées de voix qui frôlent la faille. Les autres le détestent pour son style rentre-dans-le-mur, humour vache, un brin obscène, ses envolées de voix qui frôlent la faille. Bertrand Ferrier est un personnage clivant. Le lisse, le gentillet, ce n'est pas lui. Incontestablement prolixe : il faut l'être pour proposer 4 dates sur un mois avec onze chansons différentes à chaque fois, regroupées sous une thématique. Le 16 avril, c'était 'chansons à l'ancienne', le 23 avril, 'chansons géographiques', le 30 avril 'chansons d'amour'. Le 7 mai, pour la dernière, c'est 'Chansons dans le miroir'... Les gens viennent et reviennent pour Ferrier, troubadour ironique de la Comédie Dalayrac chaque mardi. La Comédie Dalayrac d'ailleurs un lieu qui devient une des places chansons de Paris. Si ces dernières années de nombreuses salles ont fermé, il y a de nouveaux lieux, parfois mieux situés, plus professionnels, plus 'prestigieux' et plus généralistes, pas forcément 'ciblés' exclusivement chanson. Tout un public aimant la chanson sans forcément être 'connaisseur' peu à peu semble se lasser de lieux comme le forum Léo Ferré, la Manufacture Chanson ou le Connétable pour ce qui est de Paris, agglo. C'est ni bien ni mal.

 

59079146_10216521508164847_409699176633335808_n

 

Mais alors pourquoi ces dates et pourquoi une thématique différente à chaque fois ? Mais parce que l'artiste pour la première fois sort un nouvel album. En fait un quadri-album : 44 titres ! Il a lancé pour cela un appel à souscriptions sur le fameux site ulule.

Bertrand Ferrier chante " Tunisies intérieures"

 C'est à une belle aventure chanson que l'artiste nous invite : et si dans le fond 2019 était l'année Ferrier ?

#Interview Bertrand Ferrier sur son cycle de concerts à la Comédie Dalayrac #live

 

Posté par CDM75 à 00:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Florence Conan, ou le glamour en force à la Comédie Dalayrac

59611086_350508422270631_3808580099612082176_n

Si vous lui dîtes qu'elle est glamour, elle ne sait pas où se mettre et pourtant elle l'est. D'un glamour fou, rare qui ferait les délices de 'Vanity Fair'. Florence Conan donc est glamour et il fallait l'être pour interpréter Angelina, amoureuse de Gigi l'amoroso dans 'Gigi, Dalida et moi' , one woman show d'une heure qui fait le plein les samedis et dimanches dans la salle, petite, atypique, de la Comédie Dalayrac.

 

IMG_9225

 

IMG_9220

 

Femme chaleureuse, cultivée, comédienne mais aussi co-directrice de la salle, sur laquelle elle imprime son aura. La Comédie Dalayrac se situe dans le quartier touristique, de l'Opéra, ce qui explique aussi dans le public, la présence de nombreux allemands, japonais, chinois. En savoir plus sur l'interview ci-dessous.

#Interview Florence Conan au sujet de 'Gigi, Dalida et moi', de la Comédie Dalayrac #live

 #Teaser 'Gigi, Dalida et moi' avec Florence Conan à la Comédie Dalayrac #avril #mai #Paris

 

 

 

Posté par CDM75 à 00:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

Barthelemy Saurel, troubadour drôle et cruel à la Comédie Dalayrac

' Si tous les hommes du monde voulaient se donner la main, il suffirait d'en électrocuter un !' in 'La poire en deux'

Voilà, vous avez du Saurel pur jus. Le style Saurel c'est un mélange d'horreur et de tendresse. Comme la vie sans doute. Trop méconnu, il est loin devant un Oldelaf au demeurant fort sympathique pourtant. Troubadour 2.0 acerbe et libre, il chante tous les mardis à 21 h à la Comédie Dalayrac (lieu de plus en plus réputé). Laissez tomber la télévision (même s'il y a 'Capitaine Marleau') et allez-y. 

Affiche Barthelemy Saurel 2

Affiche Barthelemy Saurel

 

 

Barthélémy SAUREL - La Poire en Deux (Au Théâtre Le Bout)


Bertrand Ferrier, prince de la Comédie Dalayrac du 16 avril au 7 mai (parce que seuls les princes ont des dalmatiens...)

44 - Affiche - Copie

 

 

4 dates, 4 concerts différents pour annoncer un premier album : Bertrand Ferrier investit la scène de la Comédie Dalayrac du mardi 16 avril au 7 mai. Chanteur prolixe, provocant, drôle, profond, décalé, il agace ou séduit mais ne laisse certainement pas indifférent ! Voyez ce programme : 

  • 16/04 : chansons à l’ancienne

  • 23/04 : chansons géographiques

  • 30/04 : chansons amoureuses

  • 07/05 : chansons dans le miroir

 

D'ailleurs, si nous étions vous, nous irions à toutes les dates...

 

Posté par CDM75 à 19:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Libreville- Moscou = 10 333 kilomètres = 'URGENCE DE VOUS' de Jann Halexander et Veronika Bulycheva

  

Connaissez-vous la distance entre Libreville au Gabon et Moscou en Russie ? 10 333 kilomètres. Autant dire ce n'es plus un fossé mais un gouffre entre deux pays. Réunir deux artistes venant de ces contrées sur scène relève d'un certain challenge. La première du spectacle est donc donnée le 16 mai au Nez Rouge, Paris.

Jann Halexander et Veronika Bulycheva dans 'Urgence de vous, du Gabon à la Russie'

16 mai 2019, au Nez Rouge, réservation Fnac, billetreduc, le Nez Rouge

AFFICHE - URGENCE DE VOUS

Posté par CDM75 à 21:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Le mystère Elisabeth de Caligny

received_294077051285251

Il y a une sorte de mystère Caligny. Voilà une femme conteuse qui aurait pu choisir les fables de la fontaine ou des récits de Marcel Pagnol   et qui a choisi de parler : ovni, fantômes, apparitions mariales. Un choix risqué, sans doute, faisant d'elle une artiste plus qu'une conférencière, inclassable et qui possède ses fans. Ils sont venus assister ç l'étrange conférence ' Les Ovnis en Pologne 'le 8 mars dernier. Ses fans, un public également non acquis et curieux même si pas toujours convaincu à la fin. La conteuse avait appelé deux invités sur scène : Sébasyén Defiolle et Jann Halexander. Côté public, la belle présence de la chanteuse Stone (Charden). Une belle soirée.

received_1667253893574253

 

 

 

Posté par CDM75 à 21:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

L'involution du poète Abad Boumsong à la Comédie Dalayac, c'était le 8 mars

 

53746355_828186777546544_5512628702380294144_n

53921551_795056257539477_7024813664267927552_n

53931095_1669696943177111_4642339736889851904_n

 

La scène est simple, un micro, un siège, une table avec des livres (de poèmes ?). Le public s'installe. Les gens ne cessent d'affluer prenant de court le personnel de l'accueil. La jauge de la Comédie Dalayrac est modeste et une quarantaine de spectateurs se serrent les uns les autres pour assister à la dernière d'Entretien avec un poète du poète Abad Boumsong. Du beau monde côté public : le chanteur-écrivain Bertrand Ferrier, la chanteuse-comédienne Cécile Goguely, le chanteur Jann Halexander, la mannequin albinos Adina Ntantkeu. Le spectacle devait démarrer à 19h30, avec l'affluence des spectateurs, il démarre à 19h50, pour une heure d'embarquement dans le monde d'A.Boumsong. La poésie ne remplit pas les salles, c'est ce qu'on dit. Pas pour Abad Boumsong qui vient avec son propre répertoire, sur des musiques pré-enregistrées, de Beethoven à Haendel. Ce fan (il le dit lui-même) de Victor Hugo ne fait pas de slam mais de la poésie classique, la plus classique possible, ce qui dérange sans doute et le rend inclassable. Une poésie tournée vers le public qui entre en interaction via un procédé que nous nous garderons bien de préciser ici. Car après tout il est fort probable qu'il y aura de nouvelles dates. Le poète est touchant,  il nous emporte avec sa voix chaleureuse, apaisante et sait, malgré les cafouillages techniques, nous emmener dans son monde, un monde il appelle non pas à l'évolution, mais l'involution (l'évolution intérieure) et la nécessité de faire les choses par amour et non appât du gain etc. Ses poèmes commencent à se faire une place dans l'esprit de beaucoup de gens, on pensera au sublime 'Demiurge'. 

C'est aussi l'occasion de parler un peu  de la Comédie Dalayrac car ce lieu est atypique, vraiment, on dirait une boîte de nuit et c'est un lieu de théâtre, d'humour, de chanson humoristique, de poésie, avec une programmation variée, peu chère, et des horaires pratiques. Un lieu idéal pour des sorties sympathiques, seul, en couple, en famille.

41445900_324807711599479_1102859387279507456_n

 

 

 

Posté par CDM75 à 19:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

'Gigi, Dalida et moi' à la Comédie Dalayrac : la pièce idéale pour passer un beau moment

IMG-20190221-WA0002

IMG-20190221-WA0008

IMG-20190221-WA0009

Voilà une pièce qui promet un feel good moment. Jouée plus d'une cinquantaine de fois depuis l'an dernier, 'Gigi, Dalida et moi' est portée avec beaucoup de talent par la comédienne Florence Conan qui incarne Angelina, fille amoureuse de Gigi l'amoroso. C'est d'ailleurs la belle trouvaille de cette pièce. Prolonger la chanson-saga 'Gigi l'amoroso' en one woman show avec beaucoup d'humour, d'espoir et parfois de mélancolie. Le spectacle se passe sur scène mais également côté public, nous y étions, les gens chantaient, tapaient des mains, voire se levaient pour danser. La pièce est jouée presque tous les samedis et dimanches du mois du mars à la Comédie Dalayrac, théâtre atypique en plein coeur de Paris, dans le quartier de l'Opéra. 19h le samedi, ce qui laisse le temps de bien profiter de sa soirée dans les restaurants autour, le spectacle n'étant pas très long et assez fluide (on peut prendre aussi un pot sur place à un comptoir qui semble sortir tout droit d'un décor de film). 'Gigi, dalida et moi' devrait plaire  à beaucoup de monde, pas seulement les connaisseurs de l' égérie blonde, c'est un one woman show tout public... et qui fait du bien !

'Gigi, Dalida et moi', 9, 10, 17, 23, 24 et 30 mars, le samedi à 19h, le dimanche à 15

La Comédie Dalayrac 36 rue Dalayrac 75002 Paris

Réserver : billetreduc, téléphone du théâtre

 

 

Posté par CDM75 à 15:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,